L’artisanat thaïlandais, un héritage culturel

La Thaïlande est encore une destination assez bon marché, ce qui est parfait lorsqu’il s’agit de ramener des souvenirs ou des cadeaux pour vous et vos amis. Si vous êtes déjà allé dans une boutique locale ou sur un marché nocturne en Thaïlande, vous avez sans doute trouvé un large éventail de bibelots et d’objets artisanaux, mignons et faits à la main, et vous en avez probablement acheté quelques-uns aussi. Mais l’artisanat thaïlandais ce ne sont pas que ces produits bon marché produits en masse, la Thaïlande a un riche héritage culturel, et je vais essayer de vous en montrer un bref aperçu.

L’utile et fonctionnel

Bien avant que les touristes ne viennent en Thaïlande, avant l’apparition des hôtels et la construction des centres commerciaux, une grande partie de la Thaïlande était constituée de terres agricoles et l’agriculture était l’une des industries les plus populaires du pays. Un proverbe populaire dit qu’il y a “du poisson dans l’eau et du riz dans les champs”, qui décrit comment la Thaïlande est une terre généreuse qui peut subvenir aux besoins de sa population. Afin de les aider dans leur agriculture et leur pêche, les Thaïlandais ont cherché à utiliser des roseaux et des bambous en les façonnant en paniers, nattes et pièges à poissons. Aujourd’hui, les techniques de pêche et d’agriculture sont devenues plus sophistiquées, mais la pratique du tissage de paniers, de bols et de nattes est toujours utilisée mais pour d’autres raisons. Ces articles sont en effet aujourd’hui très populaires auprès des touristes.

Le pays, pour protéger son long héritage d’artisanat, a pris des mesures pour préserver ces traditions et assurer un revenu supplémentaire aux agriculteurs en difficulté. En 1976, la reine Sirikit – marraine royale de l’art et de l’artisanat en Thaïlande – a créé une fondation appelée SUPPORT. SUPPORT a vu des agriculteurs et de jeunes Thaïlandais inexpérimentés dans les campagnes apprendre auprès d’artisans hautement qualifiés comment produire des produits artisanaux tels que le tissage de la soie, la vannerie et le travail de l’argent. Il en résulte des générations de jeunes gens qui connaissent un métier qui peut rapporter plus d’argent à leur famille, et la préservation de compétences qui sont appréciées des Thaïlandais et des touristes.

Les différents types d’artisanat

L’éventail des produits artisanaux disponibles en Thaïlande est incroyablement large, englobant les jouets, les meubles et les vêtements. Si certains d’entre eux ont pu avoir un usage typiquement thaïlandais lors de leur fabrication, désormais ces mêmes compétences sont adaptées aux goûts des étrangers.

La soie thaïlandaise

La soie thaïlandaise est la spécialité artisanale traditionnelle la plus connue en Thaïlande. Elle a une histoire de plus de 3 000 ans et est réputée pour sa texture douce, ses couleurs vives et son lustre. La Thaïlande est devenue l’un des lieux les plus importants au monde pour la production de soie et de produits en soie. Elle a été remise au goût du jour par Jim Thompson. Les couleurs vives de la soie thaïlandaise sont différentes des tissages uniques des soies japonaises et chinoises. La soie Mut-Mee en particulier avec technique ikat et originaire de l’Isan arbore de beaux motifs colorés et est particulièrement réputée.

Sculpture sur bois

Les sculptures sur bois sont un art traditionnel du nord de la Thaïlande très délicat. Différentes espèces sont utilisées comme le teck, l’acajou, et le bois du manguier ou d’acacia qui peuvent être subtilement gravées avec des motifs traditionnels ou modernes. Ces dernières années, les sculptures sur bois ont été de plus en plus utilisées pour créer des meubles, d’élégants paravents, des chaises, des tables, des lits, des décorations murales, tout ce qui a une surface en bois assez grand pour être gravé.

Objets laqués

Les motifs noirs, rouges, dorés rendent la laque glamour et rayonnante. Ces objets sont faits de bois, de bambou, de métal, de papier et de céramique sous forme de récipients, de décorations et de souvenirs divers.

Le rotin

Le rotin est l’un des matériaux naturels que l’on trouve en abondance, en particulier dans la partie sud du pays. L’artisanat local utilise depuis longtemps le rotin comme matériau de tissage et de reliure et a fabriqué de nombreux objets ménagers et meubles à partir de cette liane naturelle. À la fois élégants et durables,  ces objets décoratifs sont parfaits pour donner une légère touche tropicale à tout décor intérieur.

La céramique

Principalement concentrées à Lampang et à Chiang Mai, il existe de nombreuses usines ou ateliers de céramique. Des articles précieux comme les traditionnelles céramiques “celadon” cuites à haute température ou céramiques contemporaines sont transformées en une variété de produits, tels que des couverts, vases, services de table, et de nombreux autres articles de décoration.

L’orfèvrerie

Le meilleur de l’argenterie thaïlandaise est délicat et produit à Chiang Mai, où certaines familles pratiquent leur savoir-faire depuis des générations. Elles utilisent des techniques traditionnelles pour créer des objets en argent à la main avec au moins 90 % d’argent pur. Il s’agit principalement d’objets quotidiens comme des bols en argent, des objets décoratifs et des bijoux personnels.

Les parapluies en papier

Le parapluie en papier peint à la main est un grand classique de l’artisanat thaïlandais. La surface colorée du parapluie est peinte avec des motifs de grues, de fleurs ou des oiseaux. Les parapluies en papier sont disponibles en tant que parapluies essentiellement décoratifs.

Les fleurs de savon

Mais l’artisanat le plus courant en Thaïlande est très certainement la fleur de savon. Faite à la main et soigneusement gravée avec du savon comme matière première et placée ensuite dans une boîte en bois avec une belle décoration. Quelques couteaux, une boîte de peinture et une paire de mains habiles, beaucoup d’expériences, c’est ainsi que de nombreuses variétés de fleurs, de formes différentes, s’épanouissent. Et petit bonus, ces savons sentent comme de vraies fleurs.

Certains produits artisanaux sont encore très appréciés des thaïlandais. La plupart des œuvres d’art et des sculptures que l’on peut trouver représentent des scènes de vie thaïlandaises et/ou bouddhistes, y compris de très nombreuses représentations de Bouddha, et il est très mal vu de voir les touristes traiter ces objets sans le respect qu’ils méritent. Partout en Thaïlande, vous verrez des signes vous indiquant qu’il est interdit d’utiliser l’image de Bouddha pour la décoration et, même si un commerçant vous le vend, vous faudra peut-être réfléchir à deux fois avant de vous l’approprier. Il existe de nombreux autres produits artisanaux fantastiques, allant des meubles aux vêtements, des accessoires aux jouets, qui ont également une longue histoire en Thaïlande et font des cadeaux ou souvenirs bien plus appropriés.

A lire aussi : Earth, un orphelin talentueux qui peint pour realiser son rêve

Restez en contact avec Kaomoon en suivant notre page Facebook.

4 thoughts on “L’artisanat thaïlandais, un héritage culturel

Laisser un commentaire

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories