satellite thaïlandais

Le premier satellite de fabrication thaïlandaise devrait être lancé en 2023

La Thaïlande fait un pas de géant en matière de technologie en prévoyant de lancer en 2023 le premier satellite conçu et construit dans le pays.

Le premier satellite, baptisé TSC-Pathfinder, étudiera les ressources naturelles de la Terre. Il est développé par le ministère de l’Enseignement supérieur, des Sciences, de la Recherche et de l’Innovation dans le cadre de son programme de technologie spatiale 2021-2027.

satellite thaïlandais
satellite thaïlandais – STC Pathfinder

La Thaïlande possède et exploite plusieurs satellites de communication depuis 1991, mais ils sont tous de fabrication étrangère, et la plupart appartiennent au secteur privé.

Le ministère a signé un accord avec 12 partenaires pour le projet, dont cinq universités et sept autres agences gouvernementales jouant un rôle dans la technologie ou la science spatiale.

Le ministre du MHESI, Anek Laothamatas, a déclaré que la technologie spatiale deviendrait un domaine d’intérêt majeur pour les futurs investisseurs car beaucoup de gens sont maintenant impliqués dans l’IoT (Internet des objets) dans leur vie quotidienne.

Le gouvernement en est bien conscient, c’est pourquoi il commence à mettre en place les infrastructures de base et à développer les ressources humaines.

Anek Laothamatas

Peerapong Torteeka, responsable du projet TSC-Pathfinder, a déclaré qu’au moins 15 membres du personnel recevraient une formation en Chine sur la construction de satellites.

La MHESI a prévu cinq lancements de satellites d’ici à 2027 :

satellite thaïlandais
Programmation des satellites thaïlandais
  1. Le TSC-Pathfinder, lancé en 2023 pour étudier les ressources naturelles.
  2. Le TSC-1, qui sera lancé en 2025 pour étudier la Terre.
  3. Le TSC-PFT1, dont la date de lancement est à déterminer, pour étudier la technologie des systèmes doubles.
  4. Le TSC-PFT2, dont la date de lancement est à déterminer, analysera un système d’envoi et de réception de signaux dans une bande X à basse fréquence.
  5. Le TSC-2, lancé en 2027, sera le plus ambitieux et utilisera le développement des troisième et quatrième satellite afin d’atteindre l’orbite de la Lune.

Bien évidemment, ce programme reçoit aussi de nombreuses critiques et se demandent si le projet sera réellement bénéfique à la Thaïlande. De nombreux commentaires sur Twitter critiquent le coût du projet alors que tant de Thaïlandais vivent dans la pauvreté.

Source : Royal Thai Embassy

A lire également : Aviophobie : la peur de prendre l’avion

kaomoon facebook

Laisser un commentaire

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories