Les marchés flottants

Introduction aux marchés flottants de Thaïlande

On pourrait avoir l’impression d’entrer dans un monde différent en visitant un marché flottant thaïlandais. D’étroits canaux remplis de bateaux vendant une abondance de nourriture et de marchandises, pendant que les vendeurs discutent amicalement entre eux. Si certains pays d’Asie ont leurs propres marchés flottants, aucuns n’est comparables aux Thaïlandais, c’est une expérience unique que vous ne pouvez pas manquer si vous venez visiter ce pays.

Un peu d’histoire

Les marchés flottants se trouvent principalement en Thaïlande, en Indonésie et au Vietnam. Les marchés flottants sont aujourd’hui essentiellement des pièges à touristes, avec des aliments et des souvenirs attrayants. Cependant, ils n’ont pas toujours été ainsi. Le fleuve Chao Phraya qui traverse Bangkok est souvent considéré comme l’artère de la ville. L’eau était un mode de vie pour les Thaïlandais, leur permettant de voyager et de vendre leurs marchandises. Avant le développement de la ville de Bangkok, la ville était une jungle, ce qui rendait presque impossible pour les vendeurs et les marchands de gagner de l’argent avec leurs marchandises. Ces marchandises étaient vendues à la fois au niveau régional et international sur ces voies navigables. Même lorsque les Thaïlandais ont vu la création de routes et de différents moyens de transport dans toute la ville, les canaux sont restés un moyen de commerce populaire. C’est le cas des voies navigables dans toute la Thaïlande.

Différents types de marchés flottants

Il existe effectivement aujourd’hui deux types de marchés flottants.  Certains visent à attirer les Thaïlandais locaux et restent similaires aux marchés flottants d’autrefois. Il existe encore des vendeurs qui offrent un service personnalisé en apportant nourriture et boissons aux maisons et aux communautés situées à proximité des villes le long des rivières.

Pour découvrir l’un de ces marchés facilement, je vous invite à aller découvrir le marché flottant de Talat Nam Peung.

Bang Kachao est souvent appelé le “poumon vert de Bangkok”. Il est situé à environ six miles du centre de Bangkok. A l’ombre des papayers et des cocotiers, beaucoup visitent cette oasis ressemblant à une île pour ses grandes pistes cyclables. C’est également là que vous trouverez le marché flottant Talad Nam Peung, parfois appelé marché au miel. Il est nettement moins touristique que le marché flottant de Damnoen Saduak, et aussi beaucoup plus facile d’accès. Vous y trouverez des produits biologiques, de délicieux produits du marché et bien d’autres choses encore.

Le marché flottant de Damnoen Saduak est le deuxième type de marché flottant et a été développé principalement pour que les touristes puissent goûter à la culture du marché flottant en peu de temps.  Cependant, dans ce marché, les rôles se sont inversés et ce sont les touristes qui font une visite en bateau et la plupart des vendeurs ont des boutiques le long des canaux.  

Le marché flottant d’Amphawa est le deuxième marché flottant le plus populaire de Bangkok, situé à environ 50 kilomètres de la ville. Bien qu’il accueille encore une bonne partie des touristes, il n’est pas aussi fréquenté que le marché flottant de Damnoen Saduak. La plupart des visiteurs sont thaïlandais, ce qui rend ce marché encore plus authentique. Ce marché est célèbre pour ses fruits de mer, avec des bateaux en bois remplis de tout, des crustacés aux calamars.

 À quel moment y aller ?

La plupart des marchés flottants ne sont ouverts que le week-end. Pour éviter les foules de touristes, le meilleur moment est avant le déjeuner, avant que la majorité des visiteurs se présente.  L’idéal est d’y aller tôt le matin.

À lire également : Bangkok, on adore ou on déteste

Restez en contact avec Kaomoon en suivant notre page Facebook.

Laisser un commentaire

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories