Crédits @klm_087

Phi Ta Khon, un festival authentique

Phi ta khon représente selon nous, l’authenticité de la Thaïlande, pleine de couleurs, de traditions, de superstitions et surtout, pleine de sourires.

Pourquoi avoir choisi ce petit personnage comme emblème ?

C’est une image qui représente selon nous, l’authenticité de la Thaïlande. Cette Thaïlande que nous avons découvert en vivant ici, pleine de couleurs, de traditions, de superstitions et surtout, pleine de sourires.

Les danseurs avec leurs masques
Crédits Sakai

Quelles sont les origines du festival Phi Ta Khon ?

Essentiellement, le festival est basé sur le récit de “Vessantara Jataka”. Il s’agit de “l’une des plus anciennes épopées vivantes du monde”. Il met en vedette le prince Wetsandon (Vessantara en bali), l’avant-dernière réincarnation de Bouddha, qui a incarné les vertus bouddhistes de bonté et de générosité. Sa générosité était telle, qu’un jour, il offrit l’éléphant blanc du roi, son père, à un pays voisin frappé par la sécheresse, car l’éléphant possédait le pouvoir miraculeux d’apporter la pluie partout où il était montré. Lorsque les gens ont entendu parler de cet “acte désintéressé”, ils furent furieux et exigèrent que le prince soit banni. Pendant son exil dans la forêt, le prince continua d’être un exemple de générosité. Aussitôt qu’il avait une possession, il s’en séparait afin de pouvoir atteindre la perfection de soi, puis l’illumination. Après de nombreuses années, le roi et le peuple se repentirent de leur colère et invitèrent le prince à revenir. A cette occasion, il fut accueilli dans son village natal par une immense procession et énormément de joie.

le prince Wetsandon sur son elepghant blanc
Crédits Wikipedia

Leur excitation et leur célébration étaient si bruyantes qu’elles ont provoqué le réveil des morts. C’est la raison pour laquelle, les habitants de Dan Sai commence le festival chaque année par un cortège de fantômes riches en couleurs, venant faire la fête.

Quand se déroule le festival ?

Les dates du festival changent chaque année, mais sont toujours fixées durant le mois de juin ou de juillet, et la plupart des actions ont lieu le premier jour. C’est à ce moment-là que les habitants de la ville deviennent vraiment bruyants dans le but de réveiller les esprits de la rivière. Au programme des jeux, des concerts et des défilés, et tout au long de la journée, les locaux dansent dans les rues avec leurs effrayants costumes de masque Khon tout en faisant retentir des cloches pour annoncer la présence des esprits.

Phi ta khon et son masque faisant du velo
Crédits @klm_087

Où se déroule le festival ?

Le festival Phi Ta Khon se déroule dans la petite ville isolée de Dan Sai, qui est un district de la partie occidentale de la province de Loei, dans le nord-est de la Thaïlande. Une grande partie du festival se déroule dans l’enceinte du temple Wat Pon Chai, situé dans la rue principale de la ville.

Liens externes

Office de tourisme thai

https://thailandtourismdirectory.go.th/en/info/activity/detail/itemid/5725

1 thought on “Phi Ta Khon, un festival authentique

Et vous ? Vous en pensez quoi ?