les piments thai

Les piments thaï, pimentez vous la vie

Les piments ont fait partie du régime alimentaire en Amérique du sud depuis au moins 7500 ans avant Jésus-Christ. On pense que la propagation des piments en Asie est due aux commerçants portugais (Lisbonne était un port d’escale commun pour les navires espagnols naviguant vers et depuis les Amériques) qui, conscients de sa valeur commerciale, auraient probablement favorisé son commerce sur les routes commerciales des épices asiatiques alors dominées par les commerçants portugais et arabes.

Découvrez également : MES 10 PLATS THAÏLANDAIS FAVORIS

Pourquoi la nourriture thaïe est-elle si épicée ?

Toute les cuisines dans les pays proches de l’équateur sont épicées, qu’elle soit thaïlandaise, mexicaine ou indienne. Les gens avaient probablement découvert que les piments et les poivrons réduisaient les bactéries et les parasites intestinaux et aidaient à refroidir le corps. Suite à cela, ils ont donc commencé à les utiliser dans toutes leurs recettes. Les aliments épicés améliorent également la circulation sanguine et aident à réguler la transpiration, ce qui maintient le corps au frais.

Les épices aident également les aliments à rester frais plus longtemps, car sous les tropiques, la nourriture a tendance à se dégrader plus rapidement en raison de la chaleur et de l’humidité élevées. Comme il n’y avait pas de réfrigérateurs, les épices étaient donc utilisées comme conservateurs naturels et empêchaient ainsi la nourriture de se dégrader et cela permettaient également de masquer les mauvaises odeurs.

Les piments thaïlandais sont-ils très forts ?

echelle de scoville

Ces piments thaï se situent dans la gamme des “sacrément chauds”, ce qui, en terme plus scientifique, signifie environ 50 000 à 100 000 unités thermiques Scoville. C’est environ 23 fois la chaleur moyenne d’un jalapeño, qui est une variété mexicaine. Mais en réalité, ils se situent au bas de l’échelle de ce que vous appelleriez les piments forts. Ils sont généralement environ 3 fois moins épicés qu’un habanero, l’un des piments les plus forts du monde.  Donc si vous vous aventurez dans le monde des piments pour la première fois, un arrêt aux piments thaïlandais sera un bon moyen de commencer votre voyage.

Pour en savoir plus sur l'échelle de Scoville, cliquez ici.

Cuisiner avec des piments thaïlandais

Bien que les piments thaï rouges soient un des principaux ingrédients de la cuisine thaïlandaise, les chefs thaïlandais utilisent également des piments verts et jaunes, c’est pourquoi nous avons les trois fameuses couleurs du curry thaïlandais : le curry vert, le curry rouge et le curry jaune. Le Som Tam est un plat thaïlandais célèbre et très apprécié. Il s’agit d’une salade de papaye verte qui, traditionnellement, est composée d’un piment thaïlandais frais et piquant haché, pilé dans un mortier. Les thaïlandais dans le sud peuvent rajouter jusqu’à 15 piments dans leur salade ! Le Nam prik est une sauce thaïlandaise traditionnelle préparée avec des piments frais ou secs hachés dans une sauce de poisson et un jus de citron vert.

les piments thais

Les piments rouges contiennent de grandes quantités de vitamine C et de petites quantités de carotène (provitamine A). De plus, les piments sont une bonne source de la plupart des vitamines B, et de la vitamine B6 en particulier. Ils sont très riches en potassium, en magnésium et en fer.

Essayez quelques-unes de ces recettes qui aiment inclure des piments thaïlandais.

Comment appelle-t-on encore les piments thaïlandais ?

Il existe de nombreuses variétés de piments thaï, et pour ajouter encore à la confusion, certaines variétés portent plusieurs noms. Le nom le plus connu est probablement le piment “bird’s eye”, avec des variantes comme “African devil”, “Thaï dragon peppers”, “Congo chilies”, “phrik khi nu” (en Thaïlandais), “cili padi” (en Malaisien), et bien d’autres noms selon les régions où ils sont consommés.

Pour moi le nom le plus approprié ce serait plutôt “piment dragon”, car ils brûlent comme le feu, ils sont rouges comme le souffle d’un dragon), et leur forme ressemble aux griffes d’un dragon.

Et vous est-ce que vous connaissez un autre nom ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories