Krapao kai

Pixabay

Mes 10 plats thaïlandais favoris

Voici les dix plats thaïlandais que je vous conseille d’essayer en Thaïlande

Lorsque vous vivez en Thaïlande, l’une des questions les plus récurrentes que vous entendrez à toute heure de la journée c’est “Avez-vous déjà mangé ?”. Il est clair que tout comme la France, la Thaïlande est un pays extrêmement passionné et fier de sa gastronomie et de ses petits plats.

Je suis presque sûr que la cuisine thaïlandaise n’a pas besoin d’être présentée et qu’elle est l’une des principales attractions de ce pays. Pour ma part, la nourriture est l’une des choses que préfère depuis que je vis ici et je pourrai presque dire que cela a joué un rôle dans ma décision d’y rester ! Alors sans plus attendre, voici selon moi les dix meilleurs plats thaïlandais que je vous conseille d’essayer lors de votre prochain voyage en Thaïlande.

Si vous ne savez pas où aller manger, n’hésitez pas à découvrir les restaurants de rue si typiques avec une cuisine particulièrement délicieuse. La cuisine de rue est si plébiscitée qu’un stand a même reçu, pour la première fois au monde, une étoile au guide Michelin ! Pour une cuisine gastronomique faites confiance aux nouveaux restaurants étoilés thaïlandais. Vous aurez de bonnes surprises !

À lire également : Mookata ( มูกระทะ ) – le barbecue thaïlandais

Passons maintenant au sujet qui nous intéresse, les 10 plats thaïlandais que vous devriez goûter au moins une fois.

Som Tam

La salade de papaye verte thaïlandaise, connue en Thaïlande sous le nom de som tam, est l’un des plats les plus courants et les plus consommés en Thaïlande.

Som tam est une délicieuse salade crue, souvent faite de papaye verte râpée, de tomates tranchées, de sortes de haricots verts crus, d’arachides, de mini crevettes séchées et d’ail frais.

Une sauce sucrée, salée et piquante à base de sucre, de jus de citron vert et de sauce de poisson complète le plat.

Ce plat est souvent servi assez épicé, donc si vous ne souhaitez pas manger épicé, dites : “Mai ao prik.” (Je ne veux pas de chili.)

Som Tam
Image parxegxef de Pixabay

Larb

Un autre de mes plats préférés est le larb. Il s’agit là d’une salade de viande froide. le larb est également un plat originaire du nord-est de la Thaïlande.

L’ingrédient principal, la viande, est généralement du porc (larb moo). Il existe des variantes avec du poisson, du canard, du poulet ou même du foie. 

La viande hachée est marinée dans du jus de citron et ensuite jetée dans un wok chaud avec de la sauce de poisson, des échalotes émincées, un peu de coriandre et un peu de piment rouge écrasé. L’ingrédient qui lui donne cet aspect particulier, c’est le riz grillé en poudre.

Mangez-le comme plat principal ou comme accompagnement avec d’autres plats comme les Thaïlandais ont l’habitude de le faire.

SAlade de viande Larb
Image par PHATTARANUN POPLUCK de Pixabay

Khao Pad

Ce plat est consommé par des gens de tous les milieux et, également par les touristes. On en trouve partout, des étalages de rue aux marchés et dans les restaurants haut de gamme. Le Khao pad est un plat parfait pour la majorité des Thaïlandais.

Khao pad signifie littéralement “riz sauté”. Ce plat de riz simple contient généralement de l’ail, de l’œuf, une sauce salée et des oignons. Le sucre, le piment et le jus de citron vert équilibrent et harmonisent les saveurs : sucré, salé et épicé.

En plus des ingrédients solides, il y a toujours une source de protéines dans le khao pad. Ça peut être n’importe quoi : du porc, du poulet, du crabe, des crevettes ou même de l’ananas (bien que ce ne soit pas une protéine !).  

En ce qui concerne la sauce salée, cela varie d’un cuisinier à l’autre. La sauce aux huîtres est un choix populaire, mais la sauce de poisson, la sauce soja et le sel sont également utilisés dans diverses combinaisons.

Même si le plat peut paraître simple, les Thaïlandais le prennent aussi au sérieux que leur cuisine plus complexe.

khao pad
Photo by Léo Roza on Unsplash

Phad Thai

Le nom complet du pad thaïlandais, kway tiaw phad thai, vient d’un dialecte chinois et se traduit par ” nouilles de riz sautées à la thaïlandaise “, ce qui implique que le plat est originaire de Chine et a été modifié avec des saveurs thaïes. Bien que les immigrants chinois aient apporté des nouilles en Thaïlande, le tamarin doux, le citron vert et la sauce de poisson salée sont tous des éléments classiques de la cuisine thaïlandaise.

Le plat est généralement servi avec du poulet et des crevettes, mais vous pouvez le remplacer par du porc, du tofu ou simplement ce que vous préférez. La majorité de la saveur provient en fait des condiments servis avec le Phad Thai : la sauce de poisson, les arachides écrasées, les piments séchés, le citron vert, le sucre et les germes de soja crus.

Photo by Elli O. on Unsplash

Massaman Curry

Massaman Curry est un peu particulier dans la cuisine thaïlandaise. Il est né d’influences indiennes et malaisiennes et, par conséquent, les principales saveurs proviennent d’épices typiquement associées au curry indien. Épices telles que : cumin, coriandre, clou de girofle, muscade, cannelle et cardamome.

Fondamentalement, si vous prenez des épices indiennes de curry et faites une purée avec des aromates utilisés dans les currys thaïlandais (ail, citronnelle, galangal), que vous ajoutez de la noix de coco et des arachides, vous obtenez le Massaman Curry. Le tout a le goût d’un mélange de curry indien et de curry thaïlandais.

J’adore ça, c’est délicieux ! Des morceaux consistants de pommes de terre, d’oignons et de poulet sont combinés avec ces épices qui nagent dans un bouillon riche et crémeux. Ce plat peut être mangé seul, mais est souvent accompagné de riz et servi avec d’autres plats.

Massaman thailande
Photo by Natural Chef Carolyn Nicholas on Unsplash

Pad See Ew

Déjà un plat populaire dans les restaurants thaïlandais du monde entier, Pad See Ew est l’un des plats préférés pour manger à midi . Il s’agit d’un plat simple mais complet, composé de nouilles de riz épaisses frites dans une sauce soja claire ou foncée, d’ail, d’oeuf, de brocoli chinois et d’une viande de votre choix. Si vous aimez le Phad Thai alors vous devriez absolument essayer Pad See Eew. Des nouilles épaisses et visqueuses servies avec du sucre, des arachides, de la sauce de poisson épicé et du piment séché à part, tout comme pour le Phad Thai, pour que vous puissiez personnaliser le plat selon vos goûts.

Pad See Ew

Tom Yam

Cette soupe de crevettes chaude et aigre est généralement présentée comme le plat qui définit la cuisine thaïlandaise. Il est dérivé des mots thaïlandais “tom”, qui se réfère au processus d’ébullition, “yam”, une salade thaïlandaise épicée et aigre, et “kung” pour crevettes. Il n’y a pas beaucoup d’informations sur ses origines, mais beaucoup de gens disent que cette recette fut crée en raison de l’abondance de crevettes d’eau douce dans la rivière Chao Phraya.

C’est une combinaison de citronnelle, de piment, de feuilles de lime, d’échalotes, de jus de lime et de racine de galangal finement tranchée pour lui donner son goût et son arôme si caractéristique.

Tom Yam peut être mangé seul ou avec du riz dans le cadre d’un repas de groupe. Les Thaïlandais commandent souvent ce plat lorsqu’ils dînent en groupe et versent son contenu sur du riz parfumé et cuit à la vapeur.

Tom Yam

Pad Krapao

Le Pad Kra pao est un plat de fast-food extrêmement populaire en Thaïlande, et une fois que vous l’aurez goûté, vous comprendrez pourquoi.

Pad Kra Pao signifie basilic sauté, car c’est l’ingrédient principal de ce plat classique thaïlandais. La combinaison de basilic thaïlandais, de piments épicés, de sauce de poisson piquante et de poulet rend ce plat incroyablement délicieux et appétissant.

Il n’est pas rare de le trouver servi aussi avec un œuf au plat, ferme mais coulant au centre pour s’y mélanger et y ajouter tout son velouté. Le Pad Kra pao est notoirement épicé, alors n’oubliez pas de préciser si vous n’aimez pas cela !

pad kra pao

Tom Kha

Une variante de Tom Yam, Tom Kha combine la plupart des ingrédients de Tom Yam avec du lait de coco. Non seulement cela atténue l’effet des piments thaïlandais ardents et donne à la soupe un goût plus sucré, mais cela lui donne aussi une texture crémeuse. Le plus souvent servie avec du poulet (Tom Kha Gai), on peut aussi commander cette soupe délicieusement riche avec du porc à la place. De loin ma soupe préférée parmi toutes les soupes thaïlandaises.

tom kha

Yam

Les salades thaïlandaises sont le plus souvent appelées “yam”. Yam, signifie ” mélange “. C’est un plat copieux composé principalement de viande, de poisson ou de fruits de mer, ainsi que de nombreux autres ingrédients typiquement thaïlandais, comme des arachides, des fruits et des herbes. On le mélange souvent juste avant de le servir avec de la sauce chili au poisson, des échalotes ou des oignons frais tranchés, des piments frais ou séchés, des piments forts écrasés, du jus de lime, du sucre et des herbes (comme la citronnelle, les feuilles de lime kaffir, la menthe verte, la coriandre, les oignons, la coriandre). D’autres ingrédients peuvent être inclus comme des tomates tranchées, de la citronnelle, du gingembre, du galangal…

Des soupes épicées aux plats à base de nouilles ou de riz, vous trouverez certainement un plat que vous adorerez pendant votre séjour. Quels que soit vos goûts, la Thaïlande saura vous satisfaire, mais soyez aventureux. Les options occidentales sont là, mais n’hésitez pas à essayer de nouveaux aliments ; je vous promets que vous serez agréablement surpris.

Et si vous appreniez à cuisiner des plats thai ?

Et vous ? Vous en pensez quoi ?