mai pen rai

Que signifie “mai pen rai”

L’utilisation du “Mai Pen Rai” au quotidien représente bien le style de vie thaïlandais. C’est un peu comme une philosophie de vie : il faut suivre le courant, comme une goutte d’eau dans une rivière. Et surtout, gardez le sourire !

A savoir aussi : Farang, est-ce une insulte ?

Comprendre “Mai Bpen Rai” – ไม่เป็นไร

C’est un fait connu que le mai pen rai est l’une des réponses les plus utilisées en langue thaïlandaise. Les trois syllabes se traduisent en gros par “c’est bon” ou “ne vous inquiétez pas” – mais que signifie réellement cette simple phrase ?

Littéralement, “Mai Bpen Rai” est traduit par “non ce n’est rien”.

Son utilisation quotidienne représente bien le style de vie thaïlandais. C’est un peu comme une philosophie de vie : il faut suivre le courant, comme une goutte d’eau dans une rivière. Et surtout, garder le sourire !

La Thaïlande est en grande partie un pays bouddhiste et les gens croient que le voyage à travers la vie est une série d’événements prédéterminés. Les bouddhistes croient que la vie ne commence pas avec la naissance et ne se termine pas avec la mort ; le concept de karma devient donc une partie importante de la vie. Si quelque chose de mal arrive à quelqu’un, on l’explique comme le prix à payer pour quelque chose qu’il ou elle a pu faire de mal dans le passé. Cela peut expliquer pourquoi les Thaïlandais utilisent le “Mai Bpen Rai” même dans des situations où les Occidentaux deviendraient plutôt impatients et montreraient des signes d’agacements.

Pour illustrer les différentes façons dont le mai pen rai peut être utilisé, voici quelques exemples quotidiens utilisant le scénario d’une visite dans un café avec un ami thaïlandais.

Mai pen rai
Mai Pen Rai au quotidien

De rien.

Au café, vous commandez deux cafés glacés. La propriétaire vous apporte les cafés et quelques snacks que vous n’avez pas commandés. La propriétaire vous explique que c’est gratuit pour chaque commande passée aujourd’hui. Vous dites “merci, c’est très gentil de votre part” et la propriétaire vous répond “mai pen rai ka”. Le propriétaire reconnaît votre politesse et vous dit également “de rien”.

Ne vous en faites pas, ne vous inquiétez pas.

En discutant avec vos amis, vous avez accidentellement heurté votre verre et renversé une partie du café. Vous vous excusez et demandez un chiffon pour nettoyer le désordre que vous avez fait, mais le propriétaire dit “mai pen rai”. Ne vous inquiétez pas. Pas de problème, je vais m’en occuper.

C’est bon, comme tu veux.

Il est midi et c’est la pause pour le déjeuner. Vous demandez à votre collègue ce qu’il veut manger, un pad thai ou un som tam et à ce moment il vous répondra peut-être “mai pen rai, arai koh dai” (“c’est bon, comme tu veux”) ou il vous dira simplement “à vous de voir”. Votre collègue peut avoir ou non un aliment particulier en tête, mais il préfère que ce soit vous qui décidiez. En général, les Thaïlandais ne veulent pas paraître difficiles dans ce genre de situations et préfèrent suivre le mouvement.

Non merci.

Vous regardez le dernier dessert restant dans l’assiette avant de demander à votre amie : “Est-ce que tu veux-tu le dernier? Votre amie essaie de surveiller son poids et ne veut plus manger de dessert, alors elle vous répond par un “mai pen rai ka” qui, dans ce cas, équivaut à un “non merci”.

Oui, s’il vous plaît.

Il arrive cependant que le “mai pen rai” utilisé comme “non merci” puisse en fait signifier “oui s’il vous plaît”. C’est ce qui est, selon moi, le plus déroutant et même après des années passées en Thaïlande, la subtilité est parfois difficile à percevoir.

Vous demandez à votre amie : “Veux-tu ce dernier dessert ?” Votre amie surveille son poids, mais elle décide que le régime peut attendre jusqu’à demain. Elle veut vraiment ce dernier biscuit, mais elle ne dit pas “oui s’il vous plaît” comme on pourrait s’y attendre. Au lieu de cela, elle répond par un “mai pen rai” ambigu. Il est facile d’interpréter cela comme un “non merci” ou un “ne vous inquiétez pas”, mais dans ce cas, cela signifie en fait “oui s’il vous plaît”.

Pourquoi ne dit-elle pas simplement qu’elle le veut alors ?

Votre amie sait que vous voulez peut-être également ce dessert et ne veut pas causer de dispute ou blesser vos sentiments, alors décide de répondre par un “mai pen rai”. « Non merci » ou « oui, s’il vous plait », il est parfois difficile de faire la distinction, et la différence peut se faire ressentir dans l’intonation de la voix.

En résumé

L’utilisation du mai pen rai fait partie de la “Thaïe attitude”. Il fait partie du tissu même de la société thaïlandaise et va au-delà de la traduction littérale des mots. En Thaïlande, on a tendance à ne pas toujours donner une réponse directe à une question directe au cas où les sentiments des autres seraient blessés.

Le Mai pen rai peut parfois être déroutant, alors ne vous en faites pas trop. Malgré les années passées en Thaïlande, je ne comprends pas toujours le “oui s’il vous plaît” du mai pen rai et je le confonds parfois avec un “non merci”. Ce n’est que lorsque j’ai mangé le dernier dessert que je sais que je me suis trompé. Mais il y a eu des occasions où j’ai délibérément utilisé le fait d’être un farang pour pouvoir profiter de ce dernier dessert !

La chanson MAI PEN RAI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories