Muay thai ou Boxe thailandaise

Le Muay Thai est appelé “L’Art des Huit Membres”

Une boxe  où les membres sont perçus comme des armes. Les mains imitent les épées ou les poignards ; les tibias et les avant-bras après avoir été endurcis, servent d’armure contre les coups de l’adversaire ; les coudes tombent comme de lourdes masses ou comme des marteaux ; les jambes et les genoux eux, agissent comme des haches. Le corps tout en entier fonctionne comme une seule unité.

Quelles sont les origines de ce sport ?

Le Muaythai ou boxe thaïlandaise, fait partie intégrante de l’histoire et du patrimoine de ce pays depuis des centaines d’années. A l’origine, le Muaythai était utilisé par les guerriers thaïlandais sur les champs de bataille lors des conflits et des guerres qui ont eu lieu innombrables. À cette période un manuel de guerre appelé “Chupasart” fut écrit. Il  a mis l’accent sur les utilisations de chaque partie du corps et sur le fait que chaque combat et/ou bataille devait impliquer un engagement total de l’esprit, du corps et de l’âme. A cette époque en plus des techniques, les soldats croyaient aux pouvoirs de leurs tatouages magiques.

Ensuite au 17ème siècle le roi Prachao Sua démocratisa le Muaythai et en fit un sport. Il avait un grand amour pour l’art du combat, il allait souvent combattre incognito dans des concours de village locaux, se battant souvent face aux champions locaux. Et lorsque la nation était en paix, pour occuper l’armée, il leur ordonnait souvent de s’entraîner au Muaythai. C’est ainsi que des compétitions plus ou moins organisées ont commencé à se développer dans tout le pays.

Dans les années 50-60 de grands stades de Muay Thai furent érigés dans les grandes villes du pays. Aujourd’hui encore, le stade Lumpini de Bangkok est considéré comme le “saint graal” pour la plupart des combattants de Muay Thai, qu’ils soient locaux ou étrangers.

Quelles sont les règles ?

Comme pour tout sport de combat, les règles sont claires : il faut battre son adversaire pendant le temps imparti.

Si les deux combattants sont toujours debout à la fin des 5 rounds, c’est alors aux trois juges et à l’arbitre que reviendra la décision finale. Les points sont attribués selon plusieurs critères : technique, précision et puissance. Les qualités défensives ainsi que la combativité entre également en compte dans le décompte des points.

Comme expliqué précédemment, les combats sont organisés en fonction des catégories auxquelles appartiennent les boxeurs :

– Paille – 47,5 kg 

– Mi-mouche – 49 kg 

– Mouche – 51 kg 

– Super-mouche – 52,5 kg 

– Coqs – 53,5 kg 

– Super-coqs – 55,5 kg 

– Plumes – 57,5 kg 

– Super-plumes – 59 kg 

– Légers – 61,5 kg 

– Super-légers – 63,5 kg 

– Welters – 67 kg 

– Super-welters – 70 kg 

– Moyens – 72,5 kg 

En occident, il existe également les catégories des moins de 75 kg, moins de 81 kg, moins de 90 kg puis les plus de 90 kg (poids lourds).

Jeune boxeur muay thai
Photo by Gareth Harrison on Unsplash

Les techniques de Muaythai

Elles sont divisées en deux groupes : Mae Mai (15 techniques majeures) et Luk Mai (15 techniques mineures).

les techniques de muay thai

Si Mae Mai sont les mouvements de départ pour tous les étudiants de Muay thai, Look Mai sont eux, les véritables “techniques secrètes” que chaque Bramajarn (Grand Maître) du passé gardaient précieusement et qui n’étaient révélées qu’aux étudiants les plus compétents et dignes de confiance. Pour résumer, Mae Mai ce sont les techniques que tout le monde peut apprendre, alors que les Look Mai sont pour les élus.

L’étude de Look Mai ne peut être initiée qu’après avoir complété les concepts de base inclus dans les techniques Mae Mai et c’est un enseignement qui s’est transmis à travers les âges et que les thaïlandais respectent encore aujourd’hui.

Boxeur muay thai dans son coin
Photo by Victor Li on Unsplash

Quels équipements sont nécessaires ?

Gants de boxe et hand wraps

Avant de commencer à frapper les sacs ou les Thai Pads, il faudra penser à vous protéger les os et les tendons des mains avec une paire de gants Muay Thai. Comme les shorts Muay Thai, les gants Muay Thai doivent être légers et permettre la flexibilité et le mouvement. Les hand wraps sont là pour renforcer les tissus plus mous dans vos mains, et, en tandem avec les gants de boxe thaïlandais, soutiendront vos mains quand vous frapperez.

Shorts de Muay Thai

Ils sont conçu pour permettre une liberté de mouvement totale, ce qui est essentiel pour un combattant Muay Thai permettant ainsi de donner des coups de pied fluides avec les pieds ou les genoux. Que vous cherchiez à être le prochain Anderson Silva, ou Tony Jaa, une paire de shorts traditionnels Muay Thai de qualité est un élément essentiel de l’uniforme.

Vous souhaitez acheter un short de Muay thai de qualité ? Cliquez-ici

Les protections de Muay Thai

Si vous décidez de monter d’un cran en introduisant des éléments de combat et de compétition dans vos cours, il est temps d’investir dans des équipements de protection de premier ordre, notamment des protège-tibias ainsi que des protège-dents et des protège-aine. Il est impératif que vous choisissiez des équipements de protection de qualité qui vous permettront de suivre des centaines d’heures de cours en toute sécurité.

Pour en savoir plus, il faut que vous assistiez vous-même a un combat, pour cela cliquez-ici

Laisser un commentaire

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories