Vipere serpent vert crotale

Les animaux les plus dangereux en Thaïlande

Avec ses îles panoramiques, ses plages pittoresques, ses forêts tropicales humides étendues et ses magnifiques parcs nationaux, la Thaïlande est le 4ème lieu d’aventure le plus fréquenté au monde. Ce pays a un paysage diversifié et fournit un habitat naturel pour une grande variété de flore et de faune.

La Thaïlande abrite plus de 10% des animaux du monde, comprenant des mammifères, des oiseaux et des reptiles. Des animaux exotiques aux espèces d’oiseaux uniques, il y a tant à voir pour les amoureux des animaux ! Mais pendant que vous visitez le Pays du Sourire, gardez un œil sur certains animaux dangereux.

Ne vous laissez pas décourager par cette liste car nous allons partager quelques conseils pour vous aider à rester en sécurité pendant votre visite en Thaïlande.

En plus de la faune, découvrez également la flore thailandaise et les plus jolies fleurs du royaume.

1. Les serpents venimeux

Le seul continent sur cette planète dépourvu de serpents est l’Antarctique ! Bien sûr, les pingouins ont de la chance, mais ici nous sommes en Thaïlande et ici ils s’y plaisent.

Beaucoup de gens souffrent d’ophidiophobie ou peur des serpents. Ils ont peur des serpents parce qu’ils représentent le danger, mais la plupart ne le sont pas et sont plutôt inoffensifs. La Thaïlande compte plus de deux cents espèces de serpents, et seulement une soixantaine d’entre eux sont venimeux.

Lorsque vous observez un serpent, faites de votre mieux pour comprendre que s’il vous fait du mal, c’est parce qu’il se sent acculé et qu’il a peur. Les serpents n’attaqueraient jamais un humain à moins d’être dérangés, alors si vous voyez une de ces créatures, faites juste un peu de bruit et ils passeront à autre chose.

Cependant, certains serpents sont extrêmement dangereux en Thaïlande :

Vipère à chaîne

Krait ou bongare de plusieurs types

Cobra cracheur

Cobra royal

Serpent corail

Vipère de mine

Avant d’aller vous balader dans la nature, pensez à porter des pantalons qui couvrent vos jambes. Et si vous devez marcher dans les hautes herbes, prenez un bâton avec vous et frappez le sol.

Si vous êtes mordu, précipitez-vous à l’hôpital le plus proche ou appelez à l’aide. Ne vous inquiétez pas pour l’identification du serpent. Les hôpitaux en Thaïlande traitent plus de 7000 morsures de serpent chaque année. Vous serez entre de bonnes mains.

Si les secours sont trop éloignés, lavez la blessure à l’eau et au savon et attachez un bandage au-dessus de la zone pour empêcher le poison de se répandre. Veillez à ne pas le nouer trop serré pour bloquer la circulation sanguine.

les animaux dangereux - les serpents

2. Les centipèdes géants

Ces mille-pattes géants sont aussi connus sous les noms de Centipèdes chinois à tête rouge et de Centipèdes des forêts asiatiques. Vous pouvez les trouver sous des roches, des troncs d’arbre, du feuillage humide ou partiellement enterrés dans un sol meuble et humide. Ils sont aussi connus pour s’abriter à l’intérieur des chaussures, alors faites attention !

Ils s’attaquent aux vers, aux araignées, aux insectes et même à d’autres mille-pattes qu’ils tuent avec un puissant venin.

Si vous rencontrez un de ces mille-pattes en Thaïlande, soyez prudent, si vous les dérangez, ils vont vous mordre. Parfois, ils mordent même si vous n’avez rien fait pour les menacer. Ils ont des pattes avant spécialement adaptées qui agissent comme des tenailles qu’ils utilisent pour attraper leur proie et lui injecter ensuite du venin pour la tuer. Ils utiliseront ces mêmes pattes en forme de tenailles pour vous mordre.

Une morsure d’un de ces mille-pattes est extrêmement douloureuse et la douleur peut durer 4 ou 5 jours. Une enflure et des ecchymoses graves résultent souvent de la morsure et certaines personnes peuvent souffrir d’effets plus néfastes comme des difficultés respiratoires et un rythme cardiaque rapide. Les enfants sont particulièrement à risque et doivent être emmenés à l’hôpital s’ils sont piqués par un de ces mille-pattes.

Le traitement immédiat consiste à rincer la morsure à l’eau froide. Si ce n’est pas trop douloureux, il faut mettre de la glace sur la morsure, cela resserre les vaisseaux sanguins pour que le venin ne se répande pas.

Les mille-pattes

3. Les varans

Si vous avez passé quelques jours à Bangkok, vous êtes probablement allés au parc Lumpini. Et vous êtes très certainement tombés sur l’un des nombreux varans qui y vivent. Pour les nouveaux visiteurs, c’est très impressionnant à voir la première fois.

Ils sont un parent éloigné des célèbres dragons de Komodo et peuvent atteindre plus de trois mètres de long et peser jusqu’à 90 kg. Tout comme leurs cousins indonésiens, ils abritent dans leur salive des bactéries productrices de toxines qui peuvent rapidement provoquer une infection. C’est une méthode efficace pour tuer leurs proies mais ne vous inquiétez pas, nous ne faisons  pas partie de leur menu : il s’agit principalement de poissons, de grenouilles, de rongeurs, d’oiseaux, de crabes et de serpents. Restez juste à distance et évitez de jouer les Indiana Jones. Pensez également à regarder dans les arbres car ils leur arrivent parfois de grimper dans les arbres.

les varans

4. Les scorpions

Les scorpions se trouvent principalement dans les forêts et les zones rurales de Thaïlande, mais ne soyez pas surpris de les trouver aussi dans les villes. Il y a beaucoup de récits de voyageurs sur Internet décrivant des rencontres avec des scorpions et dans la majorité des cas c’est quelqu’un qui se fait piquer en mettant ses chaussures ou en s’habillant.

On dit que les piqûres de scorpion sont à peu près aussi douloureuses qu’une piqûre d’abeille. Plus le scorpion est petit, plus il est venimeux, comme la plupart des piqûres d’insectes. Mais globalement les scorpions que l’on trouve en Thaïlande sont relativement inoffensifs.

Au cas où vous vous feriez piquer par un scorpion, faites-vous soigner. Le poison n’est peut-être pas mortel, mais il y a un grand risque d’infection ou de réaction allergique s’il n’est pas traité.

Donc pensez à toujours secouer vos chaussures et vos vêtements avant de les mettre.

Dirigez-vous vers l’hôpital pour éviter toute complication, et vous serez traité avec un anti-venin et un anti-tétanique. Vous pouvez également utiliser des blocs de glace pour réduire la douleur.

animaux dangereux - les scorpions

5. Les méduses

Si vous planifiez des vacances à la plage en Thaïlande et que vous n’avez jamais entendu parler de la “box jelly fish”, c’est le moment de vous familiariser. Ces longues méduses mortelles apparaissent en nombre croissant dans le golfe de Thaïlande et posent un problème important aux acteurs du tourisme, qui n’ont pas les connaissances et l’expertise nécessaires pour faire face efficacement à l’augmentation de leur population.

Contrairement à de nombreuses méduses qui sont poussées par les courants, la « méduse boite » peut en fait se diriger elle-même, ce qui la rend étonnamment mobile.

Il y a deux choses qu’il faut savoir sur la « méduse boite ». La première est qu’il s’agit de l’animal marin le plus venimeux du monde entier. Une piqure de cette méduse peut entraîner une paralysie, un arrêt cardiaque, et même la mort, le tout dans les quelques minutes qui suivent la piqûre. La plus grande variété peut avoir un corps jusqu’à 30 cm de diamètre avec des tentacules épaisses qui peuvent atteindre 3 mètres de long.

La deuxième chose qu’il faut savoir, c’est que même si seulement quelques-unes des quelque 50 variétés sont dangereuses pour les humains, des preuves nous montrent que les méduses tueuses d’humains sont de plus en plus nombreuses au large des côtes de la Thaïlande, surtout sur les côtes des îles de Koh Samui et de Koh Pha-ngan.

animaux dangereux - la méduse boite

6. Les poissons scorpions

Comme son nom l’indique, les poissons scorpions sont venimeux. Ils ont un ” dard ” semblable à celui des scorpions trouvés sur la terre ferme. Leur corps est recouvert d’épines acérées et de mucus venimeux. Ils sont très répandus dans les océans tropicaux et chauds, mais on les trouve surtout dans l’Indo-Pacifique.

Si lors d’une plongée, vous en apercevez-un, restez-en le plus loin possible

Le venin n’est pas mortel pour les humains, mais si vous vous faites piquer, ce sera très douloureux. Une piqûre de ce poisson peut causer un engourdissement, un gonflement et un saignement. Si elle n’est pas traitée, elle peut s’aggraver et entraîner des convulsions, des vomissements et des problèmes respiratoires.

Ils peuvent nager jusqu’au rivage et rester sans eau pendant quelques heures. Si vous en trouvez un sur une plage, restez à l’écart.

animaux dangereux - les poissons scorpions

7. Les chiens

Vous pourriez être surpris de voir les chiens sur cette liste, mais vous remarquerez lorsque vous voyagerez en Thaïlande que les chiens errants à l’aspect délabré sont monnaie courante dans les rues. Ils sont sans abri et non désirés, se débrouillant dans les rues et luttant contre la circulation, les humains peu amicaux, les maladies et le manque de nourriture.

C’est vraiment très triste, mais ces chiens ne vous briseront pas seulement le cœur, mais ils pourraient aussi représenter un danger pour vous lorsque vous vous promenez dans les rues d’une ville thaïlandaise.

Les chiens de rue abandonnés ne sont pas toujours doux et amicaux. Certains le sont et ne feraient pas de mal à une mouche, mais certains sont agressifs et lorsqu’ils se sentent menacés par votre présence, ils peuvent parfois aboyer, grogner et même mordre. Cela peut être un grave danger pour la santé, car vous risquez de contracter la rage, des infections ou d’autres maladies.

En cas de morsure, demandez une assistance médicale. La rage est très répandue en Thaïlande. Soyez donc prudent et consultez un médecin.

les chiens errants

8. Les singes

La Thaïlande abrite une grande variété de singes aussi mignons que malins et dangereux. Les plus communs d’entre eux sont les macaques.

Ne vous laissez pas tromper par leurs petites tailles et l’apparence mignonne de ces singes. Les macaques peuvent être très agressifs. En Thaïlande, on rapporte plusieurs cas de morsures et d’attaques de singes tous les ans.

La plupart des singes en Thaïlande essaient de trouver de la nourriture. Ils peuvent parfois être intimidants, surtout pour les enfants. Alors surtout, soyez sur vos gardes car ces animaux sont très doués pour voler toutes sortes de choses.

Au cas où vous seriez mordu par un singe, allez immédiatement à l’hôpital. Comme les chiens, les singes sont aussi porteurs de la rage.

Animaux dangereux - les singes

9. Les sangsues

Les sangsues sont très fréquentes en Thaïlande, que ce soit dans l’eau et en dehors. On les trouve principalement dans les eaux stagnantes et la végétation humide.

Les sangsues sont étroitement liées au ver de terre commun. Leur corps est segmenté en 3 différentes parties, qui peuvent ainsi être résumées : tête, milieu du corps et queue. Elles ont deux ventouses situées à chaque extrémité du corps : une pour sucer et se nourrir et la seconde qui sert à déplacer et à redresser le corps.

Elles sucent et emmagasinent le sang jusqu’à ce qu’elles deviennent sept fois plus grosses que leur corps. Puis elles quittent le corps et se laissent tomber

Les sangsues utilisent un anticoagulant naturel pour maintenir le saignement de la plaie. Par conséquent, même après qu’elles aient quitté la plaie, celle-ci peut continuer à saigner pendant des heures.

Pensez à porter des chaussures fermées ainsi que des pantalons si vous souhaitez éviter faire leurs rencontres. Cependant, les sangsues ne font pas mal, donc ne vous inquiétez pas à ce sujet. En revanche ils peuvent être porteurs de germes ou de virus.

Petite astuce que j’ai découvert pendant un trekking en Inde. Nous avions les pieds recouverts de sangsues et notre guide utilisait des cendres pour faire lâcher prises au sangsues. Ces animaux respirent au travers de leur peau et la cendre les asphyxie.

les sangsues

10. Les moustiques

Les moustiques sont des animaux qui représentent une autre grande menace en Thaïlande. Outre les maladies qu’ils provoquent, ces moustiques peuvent causer beaucoup d’irritations et gâcher vos vacances.

Il est recommandé d’utiliser un répulsif pour les moustiques car la dengue, la malaria, la fièvre et l’encéphalite japonaise sont très souvent causées par des moustiques.

Les moustiques n’aiment pas la lumière du soleil, donc vous n’aurez peut-être pas à vous inquiéter pendant la journée. Cependant, ils se cachent dans des endroits ombragés, dans des terrains herbeux et sous les tables.

Heureusement, il n’est pas difficile de prévenir les piqûres de moustiques :

– Utilisez des répulsifs, comme un spray anti-moustiques, plusieurs fois par jour.

– Appliquez un écran solaire 20 ou 30 minutes avant d’utiliser le vaporisateur anti-moustiques.

– Portez des couleurs claires comme le blanc, le beige ou le gris pâle.

– N’utilisez pas de parfum, de déodorant puissant, d’après-rasage ou de lotion pour le corps.

– Portez des vêtements à manches longues lorsque vous êtes dans la jungle et pendant les heures de lever et de coucher du soleil.

– Les moustiques n’aiment pas les courants d’air, alors laissez toujours le ventilateur ou l’air conditionné en marche dans votre chambre.

Comme les moustiques aiment les endroits humides et boisés, par opposition aux endroits venteux et pleins de courants d’air, il est logique de trouver plus de moustiques dans le nord de la Thaïlande que dans le sud.

animaux dangereux - les moustiques

11. Les fourmis

Méfiez-vous de ces petits agresseurs, ils peuvent mordre et causer des problèmes beaucoup, beaucoup plus gros que leur taille. Ces minuscules intrus n’ont aucun respect pour les personnes chez qui elles s’introduisent. En grand nombre – et juste sous vos yeux – elles envahissent votre plancher, grimpent au mur et même sur votre table à manger. De la cuisine à la chambre à coucher, il n’y a pas un seul endroit que vous pouvez vraiment revendiquer comme votre espace ” privé “.

En Thaïlande, vous verrez plus d’espèces de fourmis que partout ailleurs. Les plus grosses mordent et causent des irritations et des gonflements. Mais les plus petites sont plus dangereuses. Elles libèrent des allergènes et du poison lorsqu’elles mordent.

Pour rester en sécurité, ne laissez aucune nourriture trainer. Ne laissez rien dehors. Si de la nourriture tombe sur vos vêtements, changez-vous immédiatement.

les fourmis rouges et noirs

12. Les araignées

Jetons maintenant un bref coup d’œil sur nos “amis” à huit pattes.

Les grosses araignées poilues et effrayantes ne manquent pas en Thaïlande, notamment les tarentules, les veuves noires, etc. Elles ne sont généralement pas agressives, mais elles peuvent vous donner une méchante morsure légèrement douloureuse qui pourrait s’infecter si elle n’est pas nettoyée correctement.

Malgré leur aspect effrayant, la plupart des espèces d’araignées ne sont pas dangereuses. Mais certaines d’entre elles peuvent tout de même être venimeuses.

En Thaïlande, les araignées les plus dangereuses sont celles habitant dans la jungle. Elles sont plus agressives et mordent plus rapidement. Leurs morsures peuvent introduire du poison dans le corps humain et peuvent causer de l’irritation, de la douleur, des enflures et de l’épuisement.

En cas d’allergie, allez à l’hôpital où vous serez traité avec un anti-venin et un anti-allergique. Il y a des milliers de patients souffrant de morsures d’araignées à l’hôpital chaque année en Thaïlande.

Animaux dangereux - les araignées

13. Les chenilles venimeuses

Certaines chenilles peuvent être très dangereuses en Thaïlande. Bien qu’elles soient souvent très belles et colorées, il y a certaines espèces de chenilles en Thaïlande qui doivent être considérées comme dangereuses, un tel exemple est la chenille de l’ortie dioïque.

Les épines de la chenille sont similaires à la fibre de verre, elles collent à la peau et sont extrêmement irritantes, mais le vrai danger est qu’elles entrent dans vos yeux, dans ce cas vous devriez chercher une aide médicale.

chenilles venimeuses

En conclusion

Ne laissez pas ces quelques information vous empêcher de venir visiter ce magnifique pays. Les animaux dangereux peuvent être n’importe où, mais au moins maintenant vous savez à quoi vous devez faire attention et ce qu’il faut faire en cas de rencontre avec l’un d’entre eux.

Surtout n’oubliez pas de vous procurer une assurance voyage, car une visite à l’hôpital peut coûter très cher.

En cas de morsures ou de piqûres, voici les numeros d’urgences

Quelles espèces d’animaux dangereux avez-vous rencontrés en voyageant en Thaïlande ? Quel a été le moment le plus terrifiant que vous ayez vécu avec un animal potentiellement mortel ici ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous !

Laisser un commentaire

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories