Mae Nak ou le fantôme de Phra khanong

C’est l’histoire de fantôme la plus célèbre de Thaïlande. Cependant, la plupart des Thaïlandais ne la considèrent pas simplement comme une simple histoire, mais pensent qu’elle est liée à des événements réels. Pour moi, l’histoire de Mae Nak est particulièrement intéressante car j’habite à côté de Phrakanong (à On-Nut).

Les événements concernant Mae Nak se seraient produits dans les années 1830 et Phra khanong était alors une petite ville de marché au bord de la rivière, située le long du canal de Phra khanong. À l’époque, c’était juste un petit village isolé de la capitale.

La légende de Phee Mae Nak

L’histoire commence avec un couple qui vivait dans une maison le long de la rivière “Phra Khanong”. Peu de temps après que Nak ait épousé son amour Mak, il fut enrôlé pour le service militaire et forcé de laisser Nak, enceinte, derrière lui. Nak attendit fidèlement le retour de son mari alors qu’elle était enceinte.

De retour de son service, Mak retrouva sa femme et son enfant en bonne santé, et les choses semblent aller pour le mieux. Mais il y avait quand même quelque chose qui ne tournait pas rond. Tous les villageois semblaient avoir peur de voir son bébé et sa femme. Finalement, les villageois n’eurent pas d’autre choix que de lui dire la vérité. « Ta femme et ton bébé sont des… fantômes »…

Pendant que Nak accouchait, elle est morte avec son petit garçon et furent enterrés immédiatement après. Et c’est la raison qui fit qu’elle se transforma en fantôme, car les villageois n’auraient pas respecté son droit à être incinérée – une tradition bouddhiste.

Suite à cela, le fantôme de Nak suivit son mari et tua ceux et celles qui lui tournaient autour.

Fuyant son fantôme, terrifié, Mak trouva finalement refuge dans le temple de Mahabut et c’est là qu’un vénéré moine s’empara de l’esprit de Nak et l’emprisonna dans une jarre, avant d’être jeté ensuite dans la rivière.

En ce qui concerne le sort de Mak, dans certaines versions il devint moine alors que dans d’autres il fonda une nouvelle famille. Dans certaines histoires, Mae Nak réapparaît sous la forme d’un fantôme enragé.

La légende aujourd’hui

Son lieu de sépulture est censé se trouver à l’endroit où se trouve encore aujourd’hui le sanctuaire de Mae Nak, au bord du Wat Mahabut à Sukhumvit Soi 77 à Bangkok (voir la carte ci-dessous). Ici, les fidèles prient sa statue, qui fait face à une télévision allumée jour et nuit. Les gens lui apportent de nombreuses offrandes, notamment des robes colorées, des produits cosmétiques, des bonbons, des fleurs et des jouets pour son enfant.

Les fidèles se tournent vers elle car on dit qu’elle est bienveillante et qu’elle est capable de distribuer les numéros de loterie gagnants. Elle est également très populaire parmi les jeunes hommes qui participent à la loterie de l’armée thaïlandaise, car ils pensent que Mae Nak déteste les militaires.

En conclusion Je pense que la raison pour laquelle la légende de Mae Nak est si forte, c’est que son histoire traite du thème universel des amants déchirés par des forces qui échappent à leur contrôle. La fable de Mae Nak occupe une place particulière dans la culture et la tradition thaïlandaise car les éléments de l’amour perdu, des fantômes vengeurs, de la mort prématurée et du caprice du destin, résonnent si fortement dans l’imaginaire populaire thaïlandais. Ce sont également ces mêmes éléments que les séries thaïlandaises (lakorn) de nos jours ressassent à toutes les sauces.

localisation du temple

Restez en contact avec Kaomoon en suivant notre page Facebook.

Laisser un commentaire

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories