Balle en rotin

Sepak Takraw, un sport de fou

Tout comme le Muay thai, le Sepak Takraw est très populaire en Asie du Sud-Est. Aussi appelé chinlon en Birmanie ou simplement “kick volleyball”, il s’agit d’un sport d’équipe dans lequel les compétiteurs volleyent une petite balle tissée (en caoutchouc synthétique ou en rotin), en utilisant n’importe quelle partie du corps, sauf les mains et les bras. Les règles sont très semblables à celles du volley-ball, mais le jeu est très différent, et surtout beaucoup plus impressionnant.

Doù vient le Takraw ?

Il est probable que vous n’ayez jamais entendu parler de ce sport, mais pourtant le sepak takraw existe depuis longtemps, il était pratiqué en Indonésie et en Thaïlande au XVe siècle, ainsi qu’aux Philippines et en Birmanie un peu plus tard.

jeunes joueurs en pleine partie de takraw

En 1835, la Thaïlande a inclus un filet de volley-ball dans le gameplay et, en 1945, la Malaisie a introduit le terrain et le filet de badminton. Mais ce n’est qu’en 1965 à Kuala Lumpur, aux Jeux péninsulaires de l’Asie du Sud-Est (maintenant connus sous le nom de SEA Games), que les États de l’Asie du Sud-Est ont été forcés de s’entendre sur un nom officiel et un ensemble unique de règles pour leur jeu commun. Ils l’ont baptisé sepak takraw : sepak signifie “kick” en malais, tandis que takraw signifie “balle tissée” en thaïlandais – car ce sont les deux pays qui avaient les revendications les plus fortes concernant ce sport.

Pourquoi le takraw est-il si populaire ?

Tout simplement parce que sport, c’est de la folie !

Ils ont réussi à combiner le volley-ball, le football et le karaté dans un seul et même sport.

Vous n’avez qu’à regarder une minute ou deux de la vidéo ci-dessous pour comprendre pourquoi c’est un sport de dingue. Ces athlètes sont incroyables !

Quelles sont les règles de ce sport ?

Le sport est disputé par deux équipes, chacune avec trois joueurs, sur un terrain similaire à un terrain de badminton, avec un filet de 1,50 m de haut. Un joueur joue le rôle du tekong (le serveur) à l’arrière du terrain, tandis que les deux autres sont à l’avant. Le joueur de gauche donne la balle à celui de droite, qui l’envoie au-dessus du filet pour servir. Le jeu se compose de trois sets, chacun jusqu’à 21 points, et la première équipe à gagner 2 sets gagne le jeu. Les balles sont traditionnellement faites de rotin tissé, mais elles sont aussi maintenant faites de caoutchouc synthétique. Les jambes, les pieds et la tête peuvent tous être utilisés pour entrer en contact avec le ballon, mais pas les bras. Le jeu est rapide et acrobatique, avec des joueurs frappant le ballon dans toutes sortes de positions, avec des flips et des sauts périlleux pour les joueurs les plus habiles.

schema et dimension d'un terrain de sepak takraw
Dimensions du terrain

Est-ce que le takraw devrait être un sport olympique ?

Sepak takraw est de plus en plus populaire et célèbre dans le monde entier. Il est joué dans suffisamment de pays pour justifier son intégration aux Jeux Olympiques en tant que sport de démonstration. Bien que ce sport ne soit pas encore bien connu en dehors de l’Asie du Sud-Est, je pense qu’il pourrait croitre beaucoup plus rapidement si on lui accordait une crédibilité olympique. Le sport peut se vendre tout seul. Regardez juste quelques videos par vous-même et vous serez convaincu. Les pays occidentaux devraient pouvoir aligner des équipes raisonnablement compétitives dès la première année.

Balle de sepak takraw
Image parktphotography de Pixabay

Il reste cependant quelques problèmes à résoudre. Les matchs peuvent durer jusqu’à 3 heures. Il faudrait peut être voir à adapter et modifier légèrement les règles pour que cela soit plus facilement médiatique. 

Qu’est-ce qui fait qu’un sport convient pour les Jeux olympiques ?

Il s’agit certainement d’une question subjective, car nous avons tous nos préférences concernant les sports que nous aimons suivre.

Mais le plus important c’est l’esprit des Jeux olympiques – rapprocher les cultures et les nations dans le sport. Et par cet argument, intégrer le sepak takraw serait un pas dans la bonne direction. La devise olympique de Citius, Altius, Fortius signifie “Plus rapide, plus haut, plus fort.”

Ces trois adjectifs s’appliquent parfaitement à ce sport.

Pour plus d’informations officielles concernant ce sport, allez visiter la page de la Fédération Internationale de Sepak Takraw.

Laisser un commentaire

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories