Fleuve Luang Prabang

Luang Prabang, voyage à l’époque coloniale

Petite ville de 55 000 habitants au bord du Mékong dans le nord du Laos, Luang Prabang a un rayonnement bien plus important qu’il n’y paraît au premier abord. Historiquement longtemps en concurrence pour le statut de capitale du Laos, au moins formellement, elle a définitivement perdu son statut au profit de Vientiane depuis 1975. La ville a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995, à la fois pour ses temples et ses nombreuses traces de la présence française au XXème siècle.

L’héritage colonial

Luang Prabang est exceptionnelle à la fois pour la richesse de son patrimoine architectural et artistique qui reflète la fusion de l’architecture urbaine traditionnelle Lao avec celle de l’époque coloniale. Son paysage urbain remarquablement bien conservé témoigne de l’alliance de ces deux traditions culturelles distinctes. 

La péninsule compte un grand nombre d’anciennes résidences de notables, de la famille royale et des édifices religieux. La trame urbaine traditionnelle des anciens villages, chacun avec son temple, a été préservée par les constructions postérieures.

La richesse de l’architecture de Luang Prabang reflète le mélange des styles et des matériaux. La majorité des édifices sont en bois comme le veut la tradition. Seuls les temples sont en pierre alors que les maisons en brique à un ou deux étages constituent la marque coloniale de la ville.

Les temples de Luang Prabang

La ville est connue pour être aussi un des très hauts symboles du bouddhisme en Asie, jouissant d’une grande aura auprès d’une population encore très fervente et très pratiquante. Et avec les dizaines de temples occupant près d’un tiers de sa surface, elle est encore aujourd’hui le siège de nombreuses manifestations religieuses ; les moines vêtus de la robe safran se comptent par milliers, ce qui renforce son caractère singulièrement mystique.

Le Mékong et les montagnes

La géographie de la ville est très singulière. Situé à la confluence entre les fleuves Nam Khan et le géant Mékong, Luang Prabang est entourée de relief montagneux typique du Laos.

Les cascades de Kuang Si

Ces cascades sont l’un des sites préférés des touristes se rendant à Luang Prabang. Les chutes commencent dans des fosses peu profondes au sommet d’une colline escarpée. Celles-ci mènent à la chute principale de 60 mètres. L’eau s’écoule dans un bassin bleu turquoise avant de continuer vers l’aval.

La vie à Luang Prabang

Enfin, comment ne pas finir sur le mode de vie si particulier des laotiens vivant ici. Le Laos est encore un pays de régime communiste dont l’économie est très peu développée. Ici pas de supermarché, pas d’enseigne étrangère, pas de grands magasins. Il n’y a que des petits commerces. Et franchement pour nous touristes, c’est une expérience très rafraichissante ! D’une manière générale, le rythme des laotiens est très lent et calme, la circulation est douce, les gens paisibles… On s’y attache rapidement !

Photos DAMASCOLOR

Soutenez KAOMOON en réservant votre voyage via notre partenaire 12Go Asia

Powered by 12Go Asia system

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories