80% des déchets plastiques en mer proviennent des klongs

Une étude de l’Université Kasetsart nous en apprend plus sur l’origine des déchets plastiques au large des côtes de Thaïlande

D’où viennent les ordures flottantes dans les eaux de la Thaïlande ? Une enquête menée par une université de premier plan montre que 80% des déchets plastiques flottant dans les cours d’eau et au large des côtes Thaïlandaises, proviennent bien de Thaïlande. Ils finissent leur cycle de vie en allant polluer les plages du Royaume.

Des inquiétudes sont à nouveau soulevées au sujet du niveau de déchets trouvés dans les mers de la Thaïlande – un universitaire de l’Université Kasetsart à Bangkok déclarant que cela a un impact significatif sur la vie marine.

Les résidents thaïlandais rapportent que le professeur adjoint Pasinee Worachananan a déclaré que le plastique jeté affecte particulièrement la chaîne alimentaire des poissons et des autres animaux. Il y a eu des centaines d’exemples publiés cette année dans les médias thaïlandais documentant le carnage causé par les plastiques locaux tuant la vie marine.

Le média de langue thaïlandaise Thai Rath dit que 80% des déchets trouvés dans la mer proviennent des cours d’eau des villes et villages, les habitants étant blâmés d’avoir causé le problème en y jetant leurs détritus.

Bangkok, à elle seule, a 948 canaux – ou klong en thaï – qui se jettent dans le fleuve Chao Phraya de la capitale, puis continuent en aval vers la mer. Depuis 2015, plus de 387 000 tonnes de déchets plastiques ont été évacués des canaux de la capitale de la Thaïlande. Parmi les articles pêchés les sacs en plastique sont omniprésents, ainsi que les tasses et les pailles en plastique.

Le gouvernement thaïlandais a désormais déclaré la guerre au plastique à usage unique, dans le but de réduire considérablement son utilisation d’ici 2022. À partir du 1er janvier 2020, plusieurs chaînes de magasins et grands magasins à travers le pays ont convenu de ne plus proposer de sacs en plastique à usage unique. à leurs caisses. Aucune piste visant à contenir l’explosion du tourisme en revanche…

Source : Thairesidents

Et vous ? Vous en pensez quoi ?