les poissons-perroquets

les poissons-perroquets

Pour sauver les récifs coralliens, commencez par les poissons-perroquets

Les perroquets sont des herbivores colorés et voraces qui passent jusqu’à 90% de leur journée à manger des algues sur les récifs coralliens avec leurs dents en forme de bec.

Récemment, j’ai lu un article intéressant sur les poissons-perroquets. Le principal sujet fourni par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), concernait les poissons-perroquets qui sont encore et toujours très répandus dans les marchés et les restaurants du monde entier.

L’UICN encourageait activement les gens à cesser d’acheter et de consommer ce poisson si important pour l’éco-système marin.

Ici en Thaïlande, le problème a été largement résolu !

Ici à Bangkok, ils ont été complètement interdits de tous les restaurants et marchés locaux, mais dans les îles et dans de nombreux autres pays, ils se retrouvent encore souvent à la carte de nombreux restaurants.

Heureusement, ici en Thaïlande, plusieurs groupes environnementaux ont mis la pression sur les grandes enseignes et les ont convaincues de cesser de vendre cette espèce.

Son nom en thai est Pla Nok kew – ปลานกแก้ว

Quelle est la particularité de ce poisson?

Pour certaines personnes qui n’ont aucune idée de ce à quoi ressemble les poissons-perroquets, ils sont très colorés et ont un bec de perroquet qui peut broyer les algues et les coraux.

Les poissons-perroquets se trouvent facilement dans les océans peu profonds du monde entier, surtout dans l’océan indien et l’océan pacifique. On les trouve le long des récifs coralliens et des côtes rocheuses où ils jouent un rôle important dans la bio-érosion. Les poissons perroquets mangent des algues et du corail mort.  Ils passent jusqu’à 90 % de leur journée à grignoter. En d’autres termes, ils nettoient le récif.

Et après cela, ils sont capable de chier du sable blanc et fin et le tout en grande quantité ! Chaque poisson-perroquet produit jusqu’à 320 kilos de sable par an.

A lire aussi : LES ÉLÉPHANTS EN THAÏLANDE, OÙ ALLER POUR LES VOIR HEUREUX ?

En Thaïlande, aujourd’hui, la plupart des gens attrapent le poisson-perroquet pour l’élever comme animal de compagnie ornemental, et non pour le manger. Cependant, il est quand même possible de trouver des poissons-perroquets sur les menus de quelques restaurants. Sont-ils pêchés illégalement en Thaïlande ou via le marché chinois (voir photo ci-dessous)? Quelle que soit la provenance, il faut simplement arrêter de commander ce poisson.

Poisson perroquet sur le marché chinois

Que ce passerait-il si des poissons herbivores tel que le poisson-perroquet étaient retirés des récifs coralliens ?

Peter Mumby, de l’université du Queensland, a montré que les récifs situés dans la zone de conservation (où la pêche est interdite et où les poissons-perroquets existent) ont un taux de reconstitution six fois plus rapide que les récifs situés dans la zone de pêche.

Des expériences menées dans la Grande Barrière de Corail en Australie ont montré que les récifs entourés de poissons herbivores peuvent se remettre plus rapidement du blanchiment, tandis que les récifs sans poissons herbivores sont entièrement recouverts d’algues.

télécharger la brochure

La plupart des récifs des Caraïbes sont quant à eux dominés par les algues depuis le milieu des années 1990, en raison de la mortalité massive des oursins et de la surpêche des poissons-perroquetss. Les récifs des Caraïbes les plus sains sont ceux qui abritent encore de fortes populations de poissons-perroquets.

Ils sont non seulement magnifiques, mais ils peuvent également contribuer à la restauration des récifs coralliens. Pas mal non ?

La prochaine fois que vous visiterez un restaurant de poissons et de fruits de mer, pensez à commander autre chose que du poisson-perroquet. Ces magnifiques créatures doivent nager librement dans les récifs et ne pas finir dans votre assiette.

Restez en contact avec Kaomoon en suivant notre page Facebook.

Et vous ? Vous en pensez quoi ?