Tat Ton chute d'eau

Que faire dans le nord-est de la Thailande ?

Composée de 514 000 kilomètres carrés répartis sur 77 provinces, la Thaïlande n’est pas un pays que l’on peut apprécier pleinement en une semaine. Ou même en un an.

Très peu d’habitants sont même allés dans chaque province, alors que la plupart des touristes internationaux ne se rendent qu’à une poignée d’entre elles, Chang Mai, Bangkok et Phuket étant les principales destinations.

Pour vous aider à parfaire votre vagabondage, voici une liste des 77 et de certaines de leurs principales attractions. N’oubliez pas que la capitale de chaque province porte le même nom. Par exemple, la capitale de la province de Chiang Rai est la ville de Chiang Rai.

Pour vous faciliter la tâche, nous avons divisé la liste en six régions principales de la Thaïlande : nord, nord-est, centre, ouest, est et sud.

A voir aussi : Les provinces du Nord

A voir aussi : Les provinces de l’Est

A voir aussi : Les provinces du Centre

A voir aussi : Les provinces de l’Ouest

A voir aussi : Les provinces du Sud

Le Nord-Est

10. Amnat Charoen : Promenades dans la nature

11. Bueng Kan : Le temple Phu Tok

C’est une des vraies merveilles de la Thaïlande. Cet affleurement géant de grès, visible à des kilomètres à la ronde, est accessible par une série de marches principalement en bois. Il se compose de sept niveaux, qui représentent les sept facteurs de l’éveil bouddhiste. Les moines viennent ici pour méditer, il faut donc les laisser tranquille lors de la visite. Et la vue au sommet est époustouflante.

12. Buriram : Le parc naturel de Khao Kradong

Si vous souhaitez entrer dans le volcan éteint près des complexes historiques khmers, Phanom Rung et Muang Tam, vous pouvez entrer par le parc forestier de Khao Kradong, anciennement connu sous le nom Khmer de Phanom Kradong, qui signifie littéralement “carapace de tortue”. Vous pouvez explorer le cratère, qui a une profonde piscine d’eau, presque toute l’année. Ici, vous trouverez une flore et une faune très intéressante.

13. Chaiyaphum : Les cascades de Tat Ton

Cette province est souvent négligée par les touristes. En dehors du début de la saison des pluies, lorsque les fleurs sauvages attirent des troupeaux de voyageurs principalement thaïlandais, la plupart des gens ne viennent jamais ici. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a rien à faire ici. La chute d’eau de Tat Ton est à seulement 30 minutes en voiture de la ville de Chaiyaphum et est en fait l’une des plus belles chutes d’eau que j’ai pu voir en Thaïlande.

14. Kalasin : La chasse aux dinosaures

Cette province est remplie de statues de dinosaures, car les habitants de la région sont fiers, à juste titre, de la contribution de leur province à la paléontologie. Le musée est super, mais le parc rempli de dinosaures grandeur nature est vraiment quelque chose à voir ! Super endroit pour aller faire des selfies avec vos enfants.

15. Khon Kaen : Le musée national de Khon kaen

Construit en 1972, ce musée possède une vaste collection sur l’histoire, l’art et l’archéologie, dont la plupart proviennent de sites archéologiques du nord et de l’est de la Thaïlande (en particulier, les découvertes de Ban Chiang dans la province d’Udon Thani, qui a reçu le statut de site du patrimoine de l’UNESCO). Les artefacts comprennent des plaques de marbre, des bas-reliefs anciens, des stucs et des outils anciens. Parmi les autres objets exposés, on trouve des fossiles de dinosaures, des restes de squelettes humains, des instruments de musique anciens, des poteries et des images de Bouddha.

16. Loei : La montagne de Phu Tok

La montagne Phu Tok est l’un des rares endroits de la province de Loei que les voyageurs visitent rarement, mais elle devrait être sur tous les guides. La montagne n’offre pas seulement des vues incroyables, elle abrite également le temple de Phu Tok, un temple qui sert de retraite aux moines bouddhistes.

Pour accéder au point de vue, vous devrez gravir 600 marches, dont beaucoup sont en pente raide. Il n’est cependant pas nécessaire d’atteindre le sommet de la montagne pour avoir une vue magnifique. La montée se fait sur des plateformes en bois qui offrent une vue magnifique sur les environs.

17. Maha Sarakham : Dictionnary park

C’est un petit parc d’attraction et de loisirs pour les enfants de tous âges. Idéal pour les thaïlandais qui veulent apprendre l’anglais et pour les anglais qui veulent apprendre et comprendre le thaï. Il y a une grande zone de loisirs aquatiques et beaucoup de choses amusantes à faire et à voir. Et petit bonus, il y a plein de petits restaurants thaïs et occidentaux sympas.

18. Mukdahan : Indochina Market

Si vous avez désespérément besoin d’un bonsaï en plastique, d’une chaussette avec le visage de Donald Trump dessus, d’une calculatrice parlant thaïlandais, d’un thermomètre en plastique d’un mètre de haut ou d’un approvisionnement en gros d’emballages de rouleaux de printemps vietnamiens, alors Indochina Market est fait pour vous.

Vous pourrez tout de même y trouver du café et du thé laotiens de qualité, des produits faits à la main, de la soie laotienne, des instruments folkloriques, de vieux uniformes militaires etc.

Le marché et ses environs forment une scène très colorée, et si vous êtes un bon négociateur, vous allez vraiment pouvoir faire des affaires.

19. Nakhon Phanom : ferme rizicole Khao Khun Mae

Pour les habitants de Khao Khun Mae, le riz biologique est plus qu’un produit, c’est un mode de vie. Ils produisent de nombreux produits comme du riz et d’autres sous-produits comme le sérum pour la peau ou des céréales de riz soufflé.

Cette ferme rizicole primée propose aux visiteurs de comprendre comment le riz est cultivé, en invitant les touristes à mettre des blouses de travail et à s’enfoncer pieds nus dans leurs rizières. Les touristes prennent ensuite des germes de riz et vont les planter dans de l’eau, ce qui leur permet de faire l’expérience du processus de plantation du riz.

Une expérience vraiment originale qui vous permettra de vous rendre compte à quel point le riz est important dans la culture thaïlandaise.

20. Nakhon Ratchasima : Parc national de Khao Yai

L’un des parcs nationaux les plus visités de Thaïlande, le magnifique parc national de Khao Yai abrite une flore et une faune variées et offre une vue imprenable sur les environs. Les créatures qui y vivent sont les éléphants, les gibbons, les macaques, les cerfs, les ours, les lézards et de nombreuses espèces d’oiseaux. Parmi les impressionnantes chutes d’eau du parc, il y en a une qui a été rendue célèbre dans le film à succès The Beach : Haew Suwat. Il y a des sentiers de marche de différentes longueurs et de différents niveaux de difficulté, et il y a des routes bien entretenues dans le parc si vous préférez explorer en voiture.

21. Nong Bua Lamphu : Le camp de peche Siamese Carp

Les carpes siamoises se trouvaient autrefois couramment dans les grandes rivières qui traversent la Thaïlande et, avec un poids enregistré allant jusqu’à 300 kg, elles étaient autrefois classées comme les plus gros poissons d’eau douce de la planète. Ce n’est qu’au cours des dernières années que ces poissons ont été réintroduits et stockés dans de nombreux lacs d’eau douce autour de la Thaïlande. Les carpes siamoises ont prospéré dans les eaux calmes et les records commencent maintenant à se multiplier avec des poissons enregistrés autour de 115kg. Pêcheurs amateurs, voilà une destination pour vous.

22. Nong Khai : Parc de sculptures de Sala Kaew Ku

Certains peuvent trouver le parc de sculptures Sala Kaew Ku excentrique ou tout simplement bizarre, mais c’est sans aucun doute la seule attraction de Nong Khai qu’il ne faut pas manquer.

Les innombrables sculptures éblouissantes du parc sont l’œuvre de Boun Leua Sulilat, un Laotien qui a passé une grande partie de sa jeunesse à absorber les connaissances mystiques d’un ermite ascète nommé Kaew Ku, qui vivait dans une grotte au Laos. Sala Kaew Ku est l’impressionnante tentative de Sulilat pour donner vie à ce savoir. Alors que les représentations s’inspirent d’un large éventail de croyances anciennes, y compris le folklore animiste, la mythologie hindoue et le traditionalisme bouddhiste, l’exécution en est toute de Sulilat.

23. Roi Et : Bun Bangfai Festival

L’un des festivals les plus passionnants à Roi Et est le festival Bun Bangfai, ou festival des fusées, qui a lieu en juin. Comme son nom l’indique, ce festival se caractérise par des fusées colorées. On les fait défiler dans les rues de Roi. Chaque district de la province organise un défilé. Les défilés comprennent également des danses et de la musique traditionnelles, des chariots de nourriture et des activités pour les enfants. Le point culminant du festival est le lancement des fusées. Cependant, ne vous attendez pas à un spectacle haut en couleur comme un feu d’artifice. Le but de ces fusées est d’aller le plus haut possible dans le ciel.

24. Sakon Nakhon : Le parc national de Phu Phan et les diverses espèces d’animaux

Un voyage à Sakon Nakhon doit inclure le parc national de Phu Phan. Vous pouvez y passer de nombreuses heures, à de multiples chutes d’eau, telles que les chutes de Pree-cha Suk-san, Kam Hom et Kreng Ka-arm. Préparez votre appareil photo pour prendre des photos des différents animaux qui s’y trouvent, car le parc abrite plus de 160 espèces différentes. Vous pourrez y voir divers oiseaux, des troupeaux d’éléphants sauvages, des cochons sauvages, des cerfs, des singes et de nombreux lézards. D’autre part, vous pouvez vous reposer à Phra That Phu Pek, les ruines d’un ancien temple khmer, que l’on trouve également à l’intérieur du parc.

25. Sisaket : Wat Lan Kuad ou “Temple des millions de bouteilles”

Voilà un temple où ils ont littéralement trouvé un moyen de mettre le Nirvana en bouteille. Le temple est fait de plus d’un million de bouteilles de verre recyclées. Fidèle à son surnom, le “Wat Lan Kuad” ou “Temple des millions de bouteilles” présente des bouteilles en verre dans toutes les parties du temple, y compris le crématorium, les abris environnants et, oui, même les toilettes. On estime à 1,5 million le nombre de bouteilles recyclées dans le temple, et comme vous l’aurez peut-être deviné, ils se sont engagés à en recycler davantage. Après tout, plus ils reçoivent de bouteilles, plus ils sont capables de construire des bâtiments

26. Surin : Centre de sériciculture de la Reine Sirikit

Le Centre de sériciculture de la Reine Sirikit est une initiative de la Reine Sirikit visant à maintenir l’industrie de la soie thaïlandaise et son patrimoine. Des centres portant ce nom se trouvent dans la province de Surin et dans d’autres provinces du pays. Il s’agit d’un centre communautaire destiné à la fois à éduquer les étrangers sur la soie thaïlandaise et à générer des revenus pour les résidents locaux.

Le centre propose des visites éducatives guidées, sur l’ensemble du processus de fabrication de la soie, et inclut le soin des vers à soie, la manière dont la soie peut être utilisée dans les traitements médicaux, la teinture de la soie, et plus encore. Vous pouvez même vous procurer des articles de sériciculture à la boutique de cadeaux pour vous souvenir de votre voyage !

27. Ubon Ratchathani : Le marché de nuit de Rachabut

La nourriture est vraiment très bonne, et vous pouvez devenir fou si vous aimez la nourriture thaïe. Partout où vous allez, il y a quelque chose de délicieux à manger et une nouvelle odeur vous parvient aux narines, c’est tout simplement un endroit incroyable que j’adore. Et enfin un marché de nuit sans vêtements et autres babioles, un véritable lieu pour les gourmets !

28. Udon Thani : Ban Chiang

C’est l’une des plus belles attractions naturelles d’Isaan.

En vous approchant du centre du lac, vous vous retrouverez dans une mer apparemment sans fin de fleurs rose vif.

Ces floraisons sont saisonnières et peuvent être observées entre le début du mois de décembre et la fin du mois de février chaque année. Veillez à partir tôt aussi. Les fleurs s’ouvrent dans la partie la plus fraîche de la journée entre 6 heures et midi. Elles se ferment l’après-midi, lorsque le soleil est le plus chaud.

29. Yasothon : le musée du crapaud

Ce grand bâtiment de 5 étages en forme de grand crapaud a été érigé en 2015 sur le bord du fleuve et abrite un musée. Il est rapidement devenu l’emblème de Yasothon et donc un incontournable pour quiconque visite la ville. Le musée du crapaud présente l’histoire de Praya Kankak, le prince crapaud d’un conte local qui a sauvé l’humanité des inondations en battant le dieu de la pluie. Après avoir gagné la bataille, Praya Kankak a conclu un accord avec le dieu : les humains lui diront quand ils seront prêts à recevoir la pluie en lançant une fusée dans le ciel. C’est ainsi qu’a débuté le célèbre festival des fusées de Yasothon.

12goasia

12Go Asia est le meilleur moyen de réserver en ligne et à l’avance des billets de train, de bus, de ferry, de transfert et de vol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU DE LA BOUTIQUE

Catégories